COVID 19 : A la recherche de perspectives

Dernière mise à jour : mai 19



La pandémie de COVID 19 que nous subissons nous met tous en danger, certes. Mais elle a aussi pour effet de nous forcer à nous questionner sur nos modes de vie et sur comment en est-on arrivés là.


Je ne cherche bien évidemment pas par cet article à dire que les personnes qui souffrent des conséquences de cette pandémie le méritent ou que nous aurions dû voir venir tous les problèmes qui ont été mis en lumière par la pandémie. Je ne cherche pas plus à appeler à un renversement soudain de l’ordre actuel pour le remplacer par je ne sais quoi. Mais je pense que ce serait une faute que de ne pas tirer les conséquences de la pandémie pour notre société. Nous devons apprendre de nos erreurs si nous ne voulons pas les refaire.


Ce qui suit n’est qu’une petite série d’idées. Le principe en est simple. Chaque faiblesse de notre communauté, qui a été exploité par la COVID 19, doit être mis en lumière et corrigée. Voici donc :


Nous avons appris que cette maladie avait plus de chances de tuer les personnes en surpoids et particulièrement les personnes obèses. Je ne leur reproche rien vu que j’ai moi-même eu de graves problèmes de surpoids par le passé. Mais force est de constater que la COVID 19 a tendance à “pénaliser” un mode de vie qui n’est pas sain pour le corps. La même chose peut être dite également de l’impact de la COVID 19 sur les fumeurs ou sur les alcooliques. Ce que la COVID 19 cherche à nous dire ici est que cette façon de vivre, qui a en son coeur l’appétit insatiable et la surconsommation, n’est pas viable. Nous devons faire davantage d'efforts pour tendre vers la modération et promouvoir un mode de vie sain.


Nous avons également appris que cette maladie sévit plus facilement là où règne le mensonge et la méfiance des institutions de Gouvernement. Quand un peuple ne veut plus faire confiance, à tort ou à raison, à son Gouvernement, ce genre de tragédie a lieu. Je ne dis par là qu’il faut aveuglément obéir au Gouvernement, bien au contraire. Dès le début de cette pandémie j’ai suivi des informations issues de sources scientifiques et non gouvernementales pour me protéger. Ce que je veux dire par là c’est que pour éviter les abus des Gouvernements menteurs ou des théories de conspirations mensongères, il nous faut impérativement rétablir le lien de confiance entre le peuple et l’Etat. Et comme dans toute relation, l’initiative et l’effort doivent être communs. Au peuple qui accorde sa confiance le Gouvernement doit transparence et sincérité.


La COVID 19 a aussi révélé notre faiblesse en ce qui concerne notre modèle économique. Pensez donc que nous vivons la plus grave crise économique depuis 1929 ! Et cela à cause d’un organisme microscopique. La grippe espagnole il y a cent ans a eu des conséquences économiques, certes, mais elles furent moindres comparées à celles de la Grande Guerre qui l’avait précédée. Et les années 1920 furent un véritable boom économique malgré la pandémie qui venait juste de se finir. Pourquoi donc de telles conséquences aujourd’hui alors qu’il y a cent ans, face à une maladie plus dangereuse, l’économie n’a pas été aussi fortement impactée ? La réponse est simple. Notre modèle économique actuel est trop dépendant des perspectives à court terme, de la surproduction en vue de consommer toujours plus. Nous devons repenser notre façon de consommer et notre façon de produire ainsi que d’allouer les ressources pour ne pas dépendre intégralement du court-termisme. Par ailleurs cette politique n’a jamais profité à la communauté mais qu’à quelques-uns seulement.


Enfin la COVID 19 nous éclaire également sur notre politique environnementale. Même si le lien est quelque peu exagéré, la dégradation climatique peut amener à l’explosion des pandémies et une des questions qui me terrifie actuellement est “quelle sera la prochaine ?”. A force de détruire notre environnement nous créons les conditions idéales pour que ce genre d’événements aient lieu de plus en plus souvent.


Alors si on récapitule, la COVID 19 joue en fait un rôle d’avertissement. Sur un plan personnel elle nous appelle à changer nos modes de vie pour vivre de façon plus saine et sur le plan global elle nous demande de repenser notre modèle sociétal en profondeur. Si nous y arrivons, la COVID 19 aurait été un vaccin contre les dangers qui nous attendent en ce XXIème siècle. Sinon, elle aura été notre dernière chance de comprendre nos erreurs et d’en apprendre les conséquences.


Celui qui est prévenu mais qui faute quand même ne mérite aucune pitié, contrairement à celui qui se fait prendre au dépourvu comme nous l’avons été cette année. Apprenons donc avant qu’il ne soit trop tard.


65 vues0 commentaire