La Valeur Fondamentale

Mis à jour : mai 18



Quelle doit être la valeur fondamentale au coeur d’une société respectable ? Autrement dit quel doit être le socle de notre contrat social, quelle doit être la source de notre confiance mutuelle et notre coopération en tant que membres d’une même Nation ?


Les Révolutions dites “libérales” ont insisté sur la valeur de Liberté. Ils l’ont conçu comme une Liberté face à l’arbitraire du pouvoir de l’Etat, une Liberté individuelle d’être et de penser, une Liberté d’entreprendre et de faire. Mais le résultat de leurs actions a mené à des abus inadmissibles, autant dans le monde des affaires que sur le plan personnel. De plus, leur idéologie a eu pour résultat l’affaiblissement de l’Etat, qui pourtant a pour mission de défendre l’intérêt général face aux intérêts privés.


Les Révolutions dites “socialistes”, elles, ont mis l’accent sur l'Égalité. Nobles dans leurs conceptions essentiellement humanistes, elles ont voulu concevoir un monde non pas de classes ou de castes mais un monde comme foyer d’une Humanité unie. Pour eux l’obstacle principal sur le chemin de l’Egalité réelle fut la propriété individuelle qu’il fallait supprimer. Mais sans les garanties offertes par ce qu’on appelle “la Première Génération des Droits de l’Homme” (à savoir les droits civils et politiques) ils n’ont construit que d’horribles dictatures légitimés par une idéologie socialiste élevé au rang de religion, sans effet réel dans le concret.


Mais si ni la Liberté ni l'Égalité n’ont réussi à construire une société équilibrée, quelle donc doit être la valeur fondamentale des nos sociétés humaines ?


La réponse est plus évidente qu’on ne le pense. Cette valeur, c’est la Justice. La Justice c’est l’équilibre, c’est le mérite, c’est le bon sens. Mais c’est aussi la Liberté là où elle a sa place et l'Égalité là où il ne peut y avoir de distinctions artificielles.


La Justice c’est ce que visait la philosophie romaine lorsqu’elle nous avisait de toujours viser le chemin du milieu. Ni carence, ni excès fut leur maxime. Je ne peut qu’adhérer à ces propos.


La Justice c’est aussi quelque chose d’instinctif. Non pas que nous ayons tous la même conception de ce qui est juste évidemment, mais on ne peut nier le fait que face à certaines situations nous avons tous les mêmes réactions. Nous sentons dans nos tripes les injustices lorsqu’elles se présentent devant nous. Ce sentiment d’empathie et de soif de justice est, je le pense, un trait caractéristique de notre Humanité commune.


La Justice est aussi la raison pour laquelle nous créons des communautés. L’Univers est par nature chaotique. La loi de la jungle, l’ordre naturel des choses n’en a rien à faire de l’équilibre et du mérite. La misère, la faim, la mort, frappent les populations humaines sans avoir au coeur de philosophie, de religion ou d’intérêt. Alors pour survivre dans ce monde si brutal et violent vis à vis de l’Homme, isolés à l’état de nature, nous nous réunissions entre nous car ensemble nous avons l’espoir d’équilibrer la donne. Ensemble nous avons le potentiel nécessaire pour surmonter les défis qui nous sont posés et ensemble nous pouvons créer les conditions d’une véritable justice.


Si nous avons échoué par le passé c’est essentiellement parce que nous avons perdu de vue cette valeur fondamentale qu’est la Justice. C’est aussi parce que nous avons été éblouis par les perspectives de la Liberté et par les promesses de l’Egalité. Mais trop de Liberté à outrance est injuste envers la personne écrasée par l’égo d’autrui. Trop d'Égalité est injuste pour celui qui voudrait réaliser ses rêves mais ne le peut pas.


Seule la Justice peut donner à chacun ce qu’il mérite. Et c’est pour cela que j’ai décidé de commencer mon blog, mes idées et mon discours sur ce que je pense être le fondement d’un renouveau de l’Humanité en ce XXIème siècle.


Rien ne peut ou ne doit être bâti s’il ne peut être fondé sur la notion de Justice. Et tout ce qui est injuste dans le monde ancien doit périr. Nous avons trop vagabondé dans un monde dicté par le chaos et la loi du plus fort pour tolérer plus longtemps un monde qui a perdu son sens de la Justice.



57 vues0 commentaire