Perspectives de l'Union au XXIème siècle



Chaque période historique ou zone géographique a un enjeu géopolitique clair. Que ce soit le contrôle de l’Italie à la Renaissance ou le contrôle du détroit d’Ormuz pour le flux du pétrole, il faut savoir identifier les enjeux de demain pour pouvoir garantir à sa Nation ou à son ensemble d'États un avenir stable et sécurisé. Il faut également avoir la clairvoyance d’identifier les opportunités qui s’ouvrent ainsi que de prévoir les éventuelles difficultés.


En ce XXIème siècle l’enjeu fondamental pour nos sociétés est la lutte contre le réchauffement climatique. Si cela paraît évident en ce qui concerne par exemple le recyclage ou encore le passage à des énergies renouvelables, la lutte contre le réchauffement climatique contient aussi un volet très important qui est l’accès aux ressources.


En effet, une des difficultés auxquelles nous aurons bientôt à faire face est de savoir comment maintenir la croissance et comment améliorer notre quotidien alors que les ressources de la planète s’amenuisent et que le commerce international semble toucher un plafond (je parle ici d’un plafond en tant que plafond pour la survie de la planète, l’essentiel de la pollution venant justement du transport international).


Pour faire face à ces difficultés il faut en fait réinventer les circuits de production et les chaînes d’approvisionnement. Il faut repenser à sa liste de fournisseurs ainsi que ses relations transfrontières. Il ne faut plus seulement penser en termes de ce qui est moins cher, mais penser également à ce qui est plus sûr et faisable. Un bon exemple en est l’affaire des masques en 2020. Si les masques chinois sont moins chers à cause des avantages inhérents à l’économie chinoise, une fois que la demande a explosé, beaucoup d’Etats, y compris ceux de l’Union Européenne, n’ont pu se fournir à temps. Pour le dire autrement, l’investissement en matière de produits médicaux n’a pas été assez diversifié et tout le monde a parié sur l’industrie chinoise, car elle était la moins chère.


Aujourd’hui il faut non seulement favoriser une production locale pour les industries stratégiques, il faut aussi chercher à garantir l’approvisionnement des produits essentiels sur une moindre distance et favoriser l’investissement dans les Etats voisins géographiquement.


Cela m’amène donc à défendre l’idée que l’enjeu central du XXIème siècle pour l’Union Européenne est le rapprochement avec la Russie. Et je tiens à ajouter que l’inverse est vrai également.


Du point de vue purement stratégique, la Russie détient les ressources dont l’Europe a besoin là où l’Europe détient les capacités en investissement dont la Russie a besoin. On ne peut imaginer une meilleure union en termes purement économiques. Si historiquement les relations entre les deux blocs a toujours été celle d’un “Je t’aime, moi non plus”, il est indéniable que plus que jamais, le mariage doit se faire.


Cela est d’autant plus vrai sur un plan géopolitique. Pour renforcer sa position dans le monde, la Russie a besoin d’un allié de poids : l’Europe. Et l’Europe, pour garantir sa sécurité à l’Est a besoin d’une Russie avec qui elle a de bons rapports. Pour mener une politique de “Containement” avec la Chine, une alliance avec la Russie semble également nécessaire.


Mais ces considérations stratégiques se heurtent aujourd’hui à une réalité politique tout autre.


La Russie semble bloquer sur son fantasme de revenir au statut de superpuissance et dans le même temps continue d’appliquer une politique étrangère et intérieure désastreuse. Le pouvoir en place ne semble s’intéresser qu’à une seule chose : sa survie. Et l’Europe bien sûr, ne peut rien y faire vu qu’il s’agit d’une question interne à la Russie.


Le temps nous dira si les troubles actuels en Russie auront pour effet d’amener un peu de bon sens dans la politique russe. Et il est tout à fait imaginable qu’une fois que le bon sens aura gagné, les relations bilatérales pourront reprendre pour accomplir cette importante jonction historique qu’est l’Europe-Russie.


Tout cela pour dire que si les enjeux sont clairs, la réussite de nos politiques n’est absolument pas garantie. A suivre ...


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout