Pour une Nouvelle Russie: La Révolution Nécessaire



Une Révolution n’est jamais désirée. Elle n’est toujours qu'une nécessité.


Lorsqu’une société fonctionne correctement, il n'y a jamais besoin de Révolution. Il peut y avoir des tensions, des manifestations ou même des émeutes. Les régimes ne peuvent jamais être parfaits et il y a toujours de grands problèmes sociétaux à régler peu importe le niveau de développement ou de stabilité d’un État.


Mais quand le système est complètement bloqué et qu’il refuse la réforme, il crée un contexte de tension qui ne peut être soulagé que par une Révolution. C’est un constat accablant car les Révolutions ne sont jamais faciles et apportent souvent leur lot de souffrance et de destruction. Mais si les changements ne viennent pas d’en haut sous la forme de réformes ou de compromis, le changement se fait par le bas en détruisant l’édifice même du Gouvernement qui ne voulait pas se réformer. C’est inévitable.


Et malheureusement tel est le contexte en Russie actuellement. Poutine s'est rendu coupable de nombreux crimes au cours de ces deux décennies au pouvoir, mais aucun de ces crimes ne fut aussi grave que cette invasion de l’Ukraine. Hormis les aspects extrêmement importants de ces crimes comme les crimes de guerre et les crimes contre l'Humanité commis en Ukraine, il a porté un coup fatal contre la Patrie. Et son recours à des politiques de plus en plus dictatoriales ne nous laissent aucun recours. Quelque part, il est coupable de nous forcer à la Révolution.


Et en vérité, nous n’avons plus le choix. La Révolution est la seule solution. Je détaillerai plus tard le chemin que doit prendre un nouveau Gouvernement russe mais d’abord je dois énumérer les raisons qui rendent une Révolution impérative pour la Russie.


Et ces raisons sont essentiellement liées au coût de la guerre en Ukraine.


Nous ne savons pas encore comment et quand cette guerre se terminera. Il est assez peu probable que le conflit s’agrandisse via d’autres opérations de l’armée russe contre la Géorgie ou la Moldavie vu l’enlisement de l’armée russe en Ukraine. Et il n’est pas impossible que dans les prochains jours Poutine accepte quelque accord avec l’Ukraine en vue d’engager une désescalade (en vue de réformer son armée pour repartir de plus belle).


Mais peu importe le moment et la modalité de la fin de cette Guerre ignoble, les conséquences pour la Russie seront les mêmes. Ce sera seulement leur intensité qui changera selon les circonstances. Et dans tous les cas la conclusion logique restera la même : la meilleure solution pour la Russie demeure la Révolution.


Car la Guerre en Ukraine a pour effet de discréditer le pouvoir en place en Russie et tant qu’il restera en place, c’est la Russie et les Russes qui paieront le prix de cette Guerre.


L’Honneur de l’armée russe a été sali. L’Honneur de la Russie comme étant le pays qui a vaincu le nazisme en 1945 a été complètement détruit. La confiance des Etats du monde entier en la Russie n’existe plus. L’économie est profondément atteinte. Les quelques libertés qui nous restaient ont été écrasées. Nous sommes revenus en 1991 au moment du Putsch des Communistes. Tous les succès russes des trentes dernières années ont été anéantis et l’économie risque de sombrer comme elle ne l’a jamais été de notre vivant.


De plus, il a passé ces 20 dernières années à uniquement consolider son pouvoir et sa fortune (ainsi que celle de ses proches). C’est comme ça qu’aujourd’hui le PIB de la Russie ne représente que 2% du PIB mondial (là où celui de l’URSS représentait bien plus). Ainsi il a mis en danger la stabilité de l’économie du pays. Si les bonnes réformes avaient été prises à temps, la Russie aurait aujourd’hui été un pays beaucoup plus riche et développé. Ainsi aucune sanction ne pourrait l’atteindre. Car c’est aussi ça la souveraineté d’un Etat : son indépendance économique. Et cette indépendance, ce n’est pas l’autarcie car l’autarcie force à mendier. Et aujourd’hui Poutine a détruit l’indépendance économique de la Russie car elle sera obligée de mendier auprès de la Chine pour sa survie. Imaginez donc ! La Russie est à nouveau à genoux devant une puissance asiatique ! Voilà le résultat de la politique de Poutine : l’anéantissement de la Russie.


Il a enlisé notre armée dans un conflit criminel et inutile. Il a terni notre honneur. Il a mis en danger l’économie du pays pour sa soif de conquête. Il a écrasé nos libertés par peur de perdre le pouvoir.


Il doit donc partir, c’est une évidence. Et il ne le fera pas de son plein gré. Tant qu’il reste au pouvoir il cherchera à consolider sa position en détruisant encore plus de libertés et en mettant au pas chaque personne en Russie. Il n’a rien à faire de l’honneur de son pays. Il n’a rien à faire du bien être de son peuple ni de la vie de ces concitoyens. C’est donc une question de savoir qui vaincra, lui ou nous ?


Mais c’est aussi une question de survie de la Russie elle-même. Car chaque jour que Poutine garde le pouvoir, la Russie coule davantage. Un vrai patriote doit reconnaître ce fait et doit donc chercher à sauver la Patrie contre ce tyran !


Mais la Révolution est inévitable pour une autre raison beaucoup plus importante : la crédibilité. Car en effet, se débarrasser de Poutine n’est pas suffisant. Se débarrasser de son clan et des ses oligarques n’est pas assez. Il faut reconstruire l’édifice de l’Etat russe en son entier, et pour cela il faut dynamiter l’ancien édifice.


La Constitution de 1993 a fait son temps. Et elle nous a montré à quel point elle pouvait permettre la concentration du pouvoir dans les mains d'un seul homme. Le monde ne pourra pas avoir confiance en la Russie tant qu’elle n’a pas changé de l’intérieur. Tant qu’elle n’a pas présenté au monde un nouveau visage et qu’elle n’a pas donné de garanties qu’un tel carnage n’arrivera plus jamais par notre faute.


Une nouvelle classe dirigeante, une nouvelle société civile, de nouvelles libertés et un nouveau mode de Gouvernement sont nécessaires pour liquider les années Poutine et pour solder les conséquences affreuses de la Guerre en Ukraine.


Aucune entreprise n’investira en Russie (même si les sanctions sont levées) si on ne présente pas une nouvelle Russie. De même, aucun État ne nous fera confiance et personne ne nous respectera tant que nous resterons des esclaves dociles.


Nous sommes donc placés devant un impératif : la Révolution.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout