XXI : La Paix




Un des avantages fondamentaux que nous avons en ce début de siècle, et qui est un immense soulagement vu les défis auxquels nous devons faire face, c’est que nous vivons en paix. La paix que nous connaissons depuis notre naissance, et la naissance de nos parents et grand-parents, est la plus longue période de paix dans l’Histoire de l’Humanité.


Bien sûr, je ne minimise pas le rôle des tensions internationales dans l’actualité ou l’existence de guerres intermittentes partout dans le monde depuis 1945, mais le fait est que les Grandes Puissances ne se font plus la Guerre depuis plus de sept décennies, ce qui est proprement incroyable.


Il y a essentiellement deux raisons pour lesquelles il n’y pas de Guerre Mondiale : l’une est le fait que personne n’en veut car on est trop interdépendants grâce au Commerce International, l’autre est que nous avons trop peur d’un conflit nucléaire pour même songer à la guerre. Cette combinaison a fait ses preuves et on peut espérer que cet équilibre dure longtemps.


Les notions de “Paix par Libéralisme” et “Paix Nucléaire” feront l’objet d’autres chroniques dans le futur donc je ne développerai pas plus leur solidité ou encore leurs faiblesses ( car oui, chacun de ses éléments est capable de s'effondrer et nous faire revenir vers une Guerre).


Je me concentre ici sur la chance que nous avons de ne pas être distraits par des conflits meurtriers alors que tant d’autres crises s’accumulent. Certes j’ai commencé cette chronique en parlant de la Guerre pour illustrer à quel point la Paix que nous connaissons est fragile, mais l’objectif en fut surtout de sensibiliser tout un chacun pour que cette Paix soit préservée à tout prix, car cette Paix est une chance.


Au-delà des aspects d’Humanité ou d’opportunité économique (car la Guerre c’est mauvais pour les affaires), cette Paix que nous vivons nous permet de nous concentrer sur autre chose que de nous entre-tuer. Et je vais illustrer mon propos par un fait déroutant : Jamais si peu de ressources ne furent dirigées par nos sociétés pour faire la Guerre.


Cette information paraît incroyable car jamais autant d’argent en valeur totale n’a été dépensé pour le maintien d’armées et pour le développement technologique militaire de l’Histoire de l’Humanité. Mais en réalité, il ne faut pas regarder les dépenses militaires en termes absolus, mais en termes relatifs. Le militarisme d'un pays n’est pas calculé selon la taille de son armée, mais selon la taille de son économie dédiée à l’armée.


A l’exception de la Corée du Nord (qui prouve d’ailleurs qu’une société militariste ne crée pas forcément une puissante armée) le budget de chaque Etat pour son armée représente moins de 10% de son PIB. Si on regarde les effectifs des armées également, très peu de gens travaillent dans l’armée. La Chine, qui a le plus grand réservoir humain pour alimenter une armée, ne compte qu’au maximum 0.3% de sa population sous les armes !


Ces chiffres n’ont rien à voir avoir les budgets ou les effectifs de l’Allemagne nazie ou encore de l’Empire romain ! Nous vivons en effet une période de Paix ET de démilitarisation massive.


La raison en est simple. Au-delà de l’aspect budgétaire, vu que la priorité pour chaque État est désormais l'économie et l’accès aux ressources (qui se fait via le Marché et non via la Conquête), c’est que nous pouvons faire “mieux” moins cher. Les armées modernes sont énormément plus destructrices que celles de la Seconde Guerre Mondiale pour un moindre coût. En un mot : technologie.


Nous sommes arrivés à un niveau de développement technologique tel que l’Armée ne coûte presque rien, pour un meilleur résultat, et en même temps, elle n’est plus l’essentiel. Sun Tzu, pour qui la Guerre était au centre de l’activité du Prince n’y croirait pas et Immanuel Kant ne pourrait que se flatter de nos réussites.


Alors il faut absolument continuer à garantir cette paix pour utiliser nos ressources intelligemment pour combattre les problèmes auxquels nous devons faire face. Et le miracle se trouve dans le fait qu’on peut le faire ! Face à tous les dangers à propos desquels j’ai longuement développé par le passé, nous avons ce joker dans notre main : la Paix !


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout